Archives mensuelles : décembre 2015

tgv_les_echos

TBWA offre un nouveau territoire de marque au TGV avec le chanteur Mika

La légèreté trompeuse des années trente, des brassées de fleurs et une pincée de la folie douce du « Fou chantant »… Il y a tout cela, et même un peu plus, dans la nouvelle campagne du TGV signée TBWA/Paris, où le chanteur pop Mika reprend, en le remixant , le « Je chante » de Charles Trenet, sorti en 1937. La campagne sera diffusée en TV et sur le Web à compter du 15 décembre, puis au cinéma. Quant à la reprise de Trenet par Mika, elle figure déjà dans la réédition de son album « No place in Heaven », mise en place le 10 novembre et accompagnée d’un clip. Pour sa première prise de parole depuis dix ans, TGV, filiale de la SNCF (un groupe dont le budget de communication brut s’est élevé à 160 millions d’euros en 2014, selon Kantar Media), a décidé de frapper fort. Et sans doute assez cher.

La France éternelle

Mais ça marche. La fleur à la boutonnière, le chapeau mou posé sur l’oreille, les doigts pétillant sur un piano blanc, lui-même posé sur un train sillonnant la campagne, Mika s’approprie sans peine l’univers de Charles Trenet, avec sa poésie décalée et son esthétique gay qui célèbrent de façon paradoxale une France éternelle et rurale, bousculée de temps à autre, ici, par la vision contemporaine de buildings ou d’astronautes. Comme le confie Anne Vincent, vice-présidente de TBWA/Paris : « Nous avons voulu démontrer à quel point le TGV appartient à notre culture, notre patrimoine… »

Un nouvel imaginaire pour TGV

Aux manettes de la bande-son, dont Barclay Universal détient les droits, Olivier Lefebvre, le patron de la musique et du son de la société de production Else, filiale de TBWA/France, offre là un véritable univers et un nouvel imaginaire à la marque TGV. Déjà, en 1999, le spot de BETC/Paris pour Air France, qu’accompagnait le morceau « Asleep from Day » des Chemical Brothers, avait ouvert la voie. Dans un univers d’hyperchoix et de banalisation de la publicité, l’agence et son département BETC Pop avaient saisi que le choix d’un morceau musical, conçu pour coller au plus près à la personnalité de la marque, offrait un « point d’ancrage émotionnel » au consommateur. TBWA/Paris et Else viennent les bousculer sur leur terrain de jeu privilégié. En préemptant donc un territoire bien précis : « la France de toujours ». Prévue initialement le 20 novembre, la campagne a été décalée de trois semaines en raison des attentats.

Source : Les Echos (Véronique Richebois)

La semaine dernière, Salma Hayek était à Paris pour présenter « Le Prophète », un film d’animation inspiré du célèbre livre du poète libanais Khalil Gibran qu’elle a produit. Pour l’accompagner, elle a choisi Mika à qui elle a confié la voix française du héros. Rencontre avec ce duo improbable.

Impossible ou presque de n’avoir jamais entendu parlé du recueil de poèmes de Khalil Gibran, « Le Prophète ». Paru pour la première fois en 1923, il a connu un succès mondial et a été traduit dans plus de 40 langues. Et parmi ceux qui ont été touchés par ce livre, il y a l’actrice Salma Hayek, dont le grand-père était libanais. La star hollywoodienne a fait le choix de porter l’oeuvre de Gibran sur grand écran à travers un très beau film d’animation fait pour les petits comme pour les grands. « Vous pouvez montrer ce film à vos enfants, peu importe leur âge. Parfois les plus petits sont plus ouvert d’esprit », nous a-t-elle déclaré.
« Le Prophète » retrace l’histoire de Mustafa, un prisonnier politique qui rencontre une petite fille un peu turbulente, Almitra, sur l’île d’Orphalese. Il est ponctué par plusieurs poèmes, tous illustrés par des dessinateurs différents comme par exemple le français Joann Sfar. « Chaque histoire racontée est différente, donc c’est vraiment intéressant pour les enfants », a-t-elle poursuivi. Et la compagne de François-Henri Pinault n’a pas fait que produire ce film, non. Elle double aussi la voix de Kamila, la mère d’Almitra.

Télécharger : Vidéo

D’ailleurs pour la version française, Salma Hayek a décidé de faire appel à un artiste très apprécié du grand public : Mika. Le chanteur né à Beyrouth campe la voix française de Mustafa et s’offre ainsi sa première expérience de doublage au cinéma. Cette fois, c’était donc lui « The Voice ». « J’arrive dans un studio qui est énorme, et vide », nous explique-t-il, « On doit faire la voix devant un énorme écran, avec les mots qui passent mais sans un son (…) Tu dois te faire un cinéma dans ta tête. Je dois imaginer la voix de Salma, le bruit des oiseaux… c’était très dur ! » Mais le monde du cinéma ne semble pour autant pas déplaire à Mika. Dans quelques mois, on le retrouvera d’ailleurs aux côtés du duo déjanté Ben Stiller et Owen Wilson dans Zoolander 2.

Source : MikaWebsite[.Com!]aufeminin.com

Le site italien Direct2Brain nous propose une vidéo des coulisses du dernier clip de Mika & Fedez, « Beautiful Disaster ». Bon visionnage à tous!

Télécharger : Vidéo

Source : MikaWebsite[.Com!]Direct2Brain

Mika a été photographié par le « Studio Harcourt » lors de la soirée du « Téléthon 2015 ».

shp_01 shp_02

Source : Twitter @France2tvTwitter @SHPofficiel

En fin d’émission Mika est revenu sur le plateau du « Téléthon 2015 » pour interpréter son dernier single, « Tant Que J’ai Le Soleil ». Bon visionnage à tous!

Télécharger : Vidéo

Source : MikaWebsite[.Com!]YouTube France Télévisions

Ce samedi 5 décembre 2015, Mika était sur le plateau du « Téléthon » diffusé en direct sur France 2. Le chanteur a interprété l’un de ses premiers succès, « Grace Kelly », et a aussi été interviewé. Bon visionnage à tous!

Télécharger : Vidéo

Source : MikaWebsite[.Com!]

Hier soir dans « C à vous » Anne-Sophie Lapix et son équipe de chroniqueurs recevaient Jenifer.
Mika, présent sur le plateau de l’émission il y a quelques jours, en a profité pour laisser un message à son ex collègue de « The Voice » dans lequel il lui demande de revenir dans le télé-crochet.

Télécharger : Vidéo

Source : Blog Jean Marc Morandini

Le rendez-vous est donné à l’Hotel 1K, à Paris. Face à une trentaine de journalistes pour lui poser cinq questions – en cinq minutes – le malicieux Mika garde le sourire. Et sa spontanéité. Après Salma Hayek, il s’installe, face à nous, nous demandant à chacun notre prénom, nous remerciant d’être venus. Derniers raccords, il ajuste sa veste. Puis, l’interview peut commencer.

Pour la première fois de sa carrière, Mika prête sa voix à un personnage de dessin animé. Dans «Le Prophète», il est Moustafa, héros du roman de Khalil Gibran. Durant plusieurs minutes, il nous raconte son amour pour les textes du poète libanais. Il explique aussi comment il a donné vie à son personnage et plus surprenant, pourquoi Salma ne l’a pas aidé ! Pour finir, Mika nous exprime son sentiment sur la dernière phrase du film : « Lorsqu’on quitte un ami, on ne doit pas pleurer ».

Télécharger : Vidéo

Source : MikaWebsite[.Com!]Paris Match

Visionnez et téléchargez le 13ème épisode de la saison 9 de « X Factor ».

Tous les épisodes de cette nouvelle saison sont disponibles en visionnage et téléchargement sur la page dédiée à l’émission.

« X Factor » saison 9 – Live Show n°7 – Épisode n°13

(émission du 03.12.2015)

Télécharger : « X Factor » saison 9 – Live Show n°7 – Épisode n°13

Source : MikaWebsite[.Com!]

Pour sa 24ème semaine (du 27.11.2015) de commercialisation l’album « No Place In Heaven » perd 07 places et se classe donc à la #56 position des meilleures ventes d’albums en France (supports physiques [Standard, Deluxe & Special Edition]  + téléchargements).

cover-npih npih_cover_deluxe npih_2cd_061115

Rappel du classement de « No Place In Heaven » depuis sa 1ère semaine de commercialisation :

#2 ; #4 ; #6 ; #10 ; #12 ; #15 ; #19 ; #22 ; #17 ; #18 ; #28 ; #33 ; #26 ; #25 ; #41 ; #43 ; #48 ; #66 ; #83 ; #98 ; #95 ; #40 ; #49 ; #56

Source : MikaWebsite[.Com!]SNEP

Ça y est, le clip du duo Mika et Fedez, « Beautfiul Disaster », est en ligne depuis aujourd’hui sur la page YouTube du rappeur italien. Bon visionnage à tous!

Source : YouTube FedezChanneL

Mika salue l’audace et la puissance du «Prophète» de Salma Hayek. Voici la vidéo de l’interview de Mika réalisée par le site « Le Figaro ».

Télécharger : Vidéo

Source : YouTube Le Figaro

Quand il n’est pas occupé à enchaîner les tubes ou à jouer les jurés dans The Voice, Mika tente de nouvelles expériences artistiques. A partir de ce mercredi, il prête sa voix à Mustafa dans « Le Prophète », film d’animation adapté du best-seller homonyme du libanais Khalil Gibran. Lequel a été vendu à 100 millions d’exemplaires à travers le monde. Metronews a rencontré la star pour un entretien ponctué de sourires.

metronews_prophete

Quand avez-vous lu pour la première fois Le Prophète de Khalil Gibran ?
Avant de le lire, j’en ai entendu des extraits. Ce livre était souvent cité par des membres de ma famille dans des événements, des mariages… Il traînait toujours dans un coin de la maison, à Paris ou à Londres. J’ai fini par le parcourir dans le désordre. J’ignorais qu’en réalité, Khalil Gibran voulait qu’il soit découvert de cette façon. Ses idées, belles et puissantes, sont très utiles dans la vie.

Vous étiez surpris quand Salma Hayek-Pinault, productrice de l’adaptation animée, vous a demandé de doubler le protagoniste. Pourquoi ?
Parce que je ne suis pas acteur. J’ai juste fait un peu de théâtre plus jeune. Ça m’étonnait qu’elle veuille de moi après Liam Neeson (voix anglaise du héros, ndlr). (Rires) Je me suis senti bien en comprenant qu’il ne fallait pas être comédien mais réciter le texte comme si c’était des paroles de chansons. Ce sont les mêmes règles de métrique, de temps… Il ne faut pas trop en faire et maîtriser le silence entre les mots, en le diffusant avec plus d’intelligence. Une voix ne marche que si on en oublie l’aspect performatif.

Participer à ce projet, est-ce une manière de rendre hommage au Liban, où vous avez des racines ?
J’ai un rapport assez compliqué avec mes origines libanaises. Je suis un drôle de mélange, de nulle part et de partout dans un sens. Je suis le produit de mon enfance française, de mon éducation anglaise… Je suis libanais dans la musique, les tapis qui sont chez moi, l’esprit de famille, la nourriture… Mais en définitive, ce sont mes actions, mes choix, ma créativité qui m’aident à définir ma culture et mon identité.

Entrer dans le cinéma par la porte du film d’animation, ce n’est presque pas surprenant de votre part. Vous semblez avoir le syndrome de Peter Pan, non ?
Non… Je n’ai pas le syndrome de Peter Pan parce que je n’aime pas la jeunesse. On peut avoir un cœur léger et une tête sérieuse. (…) C’est sûrement l’aspect transformatif qui m’intéresse dans les films d’animation. L’idée de mélanger l’abstrait à une aura pop…

Entendre votre voix française dans le film, était-ce difficile ?
Avant je la détestais mais je me suis habitué. Je parle français correctement sauf quand il faut exprimer des choses complexes. Là, je fais énormément d’horreurs (rires). D’erreurs, pardon. D’horreurs et d’erreurs, en fait (nouvel éclat de rire). Je n’aime pas entendre mes fautes !

Un mot sur Mustafa, le héros à qui vous prêtez votre voix ?
C’est un mec qui est assez amoureux de sa femme de ménage, qui a de grandes conversations avec une petite fille, qui fait des dessins, qui boit du vin… Un personnage normal dont la sagesse, très accessible, n’est pas cachée derrière de la théorie. C’est ce qui le rend universel et humain.

Source : Metronews (Mehdi Omaïs)

Mika et Salma Hayek étaient invités en direct sur le plateau de l’émission « Le Grand 8 » diffusée sur D8 ce mercredi 02 décembre 2015. Durant l’émission les deux artistes ont présenté le film d’animation « Le Prophète ». Bon visionnage à tous!

Télécharger : Vidéo

Source : MikaWebsite[.Com!]

Mika a confirmé via son compte twitter 3 dates de concerts en France pour l’année 2016.

– AccorHotel Arena, Paris le 27 mai 2016
– Zénith, Strasbourg le 28 mai 2016
– Le Summum, Grenoble le 30 mai 2016

Les places seront en vente dans les billetteries habituelles (Fnac, Carrefour Spectacles, Auchan…) dès le 03 décembre 2015 à 11h00.

Source : MikaWebsite[.Com!]