Carton plein pour Mika, en concert hier soir à la Cité des congrès de Nantes. Le chanteur a transporté 2 000 personnes, dans une ambiance à la fois délirante, sympathique et super-maîtrisée… À son image. Réinterprétant des titres récents comme Celebrate, Mika a aussi offert tous ses tubes à ses fans : Relax, Elle me dit, un superbe Billy Brown revisité au saxo ou Stuck in the middle sur un piano déchaîné.

Mika apparaît sur scène dans une tenue évoquant un clown branché : chemise blanche et pantalon noir cintrés, bretelles rouges, chapeau noir et blanc et souliers vernis coordonnés. Fatigué par une longue tournée, il évoque avec humour les conséquences sur sa voix : « Quand je suis enrhumé comme ce soir, j’ai l’impression d’avoir une voix marquée par la cigarette, le whisky et le chocolat chaud. Je me sens comme Gainsbourg… ou plutôt comme la Jessica Rabbit du film ! » Quand, au début d’une chanson, sa voix flanche, il s’excuse platement : « Si seulement on pouvait faire comme dans le film Men in black : un flash light et vous oubliez ça ! » Dans son français parfait, Mika égrène aussi quelques-uns de ses souvenirs d’enfance à Paris…

Avec un brin de tristesse, l’artiste confie à plusieurs reprises : « Vous allez me manquer… » Nantes était la dernière date de sa tournée en Europe. « Avant longtemps », a-t-il précisé, ajoutant qu’il allait « retourner écrire » dans les mois prochains. « C’est un peu bizarre de terminer une tournée. Mais on se souvient toujours du dernier concert ! »

Source : Nantes.maville.com

Les commentaires sont fermés.



    

Archives