Y’a des baisers qui s’perdent
Des baisers qui trainent
comme des chats gris
sur les toits de Paris
Qui vivent leur vie.

Y’a des baisers qui s’perdent
En chemin, qui s’retrouvent
comme des cons
Des baisers vagabonds
Qui dorment sous les ponts

Où coule la Seine
Un peu de leur peine
On ne sauve plus des baisers perdus

Y’a des baisers qui s’perdent
Des baisers qui rêvent d’être volés
Qui n’ont jamais osés aller se poser

Y’a des baisers qui s’prennent
En photo, des baisers de Doisneau
Moi j’reste le bec dans l’eau
Dans le caniveau

Où finit l’amour
un peu chaque jour

On ne sauve plus des baisers perdus

Où s’en vont-ils
Ces baisers qui se perdent
Quand tu es devant moi

Où s’en vont-ils
Seuls au monde à n’attendre que toi
Dis-le moi

Y’a des baisers qui s’perdent
Des baisers qui trainent
comme des chats gris
sur les toits de Paris
Qui vivent leur vie.

Y’a des baisers qui s’perdent
En chemin, qui s’retrouvent
comme des cons
Des baisers vagabonds
Qui dorment sous les ponts

Où coule la Seine
Un peu de leur peine
On ne sauve plus des baisers perdus