Hier, Mika a partagé une horrible photo sur son compte Insta­gram et sur sur son compte Twit­ter. Sur l’image prise par un passant et publiée sur les réseaux sociaux avec le hash­tag #RompreLeSi­lence, on peut voir deux affiches du chan­teur (annonçant un concert à Florence) collées sur un mur en Italie et sur lesquelles a été taguée une insulte homo­phobe. Ses yeux ont égale­ment été tagués.

Avete ragione #RompiamoIlSilenzio

Une photo publiée par MIKA (@mikainstagram) le

De la pure homo­pho­bie que Mika a décidé de dénon­cer en commen­tant la photo sur Twit­ter. « J’avais vu cette photo et mon première reflexe a été de ne rien dire… Je pensais que c’était mieux d’igno­rer ces mots odieux que je connais bien. Mais vous avez raison, il faut rompre le silence.  Je n’ai pas peur qu’on me discri­mine. Personne n’a le droit de le faire. L’amour fait ce qu’il veut », a-t-il écrit.

Les réac­tions de ses fans n’ont pas tardé à pleu­voir. Outrés par la violence et la gratuité de cette insulte, ils ont manifesté leur soutien avec des tweets révol­tés. Ce n’est pas la première fois que Mika est victime d’ho­mo­pho­bie. Depuis qu’il a fait son coming out il y a trois ans via le maga­zine Instinct, il a déjà subi les assauts des homo­phobes.

« J’ai vécu une très mauvaise expé­rience dans un restau­rant où je mangeais avec ma famille. Il y avait des gens à une table à côté qui disaient des choses méchantes, horribles, agres­sives sur les homo­­sexuels, sur moi. Les responsables du restau­rant ont fini par mettre mes chan­sons si fort dans la salle que l’on ne pouvait plus parler », avait-il raconté en juin 2014 dans les colonnes du Pari­sien. Mika n’est pas du genre à se lais­ser faire et comme il le dit si bien dans l’une de ses chan­sons : « L’amour fait ce qu’il veut ! »

Source : Voici

Les commentaires sont fermés.