Mika repart en tournée vendredi 18 septembre à Rennes. La veille de ce coup d’envoi, le prince de la pop nous a révélé les coulisses de son nouveau show « Heaven », à Caen.

ouestfrance_01

On peut être disque de diamant, crouler sous les récompenses, être une star de la télé et rester parfaitement authentique et abordable. Mika présente fort bien derrière le petit écran. Et une fois brisée la glace cathodique, c’est toujours le même : charmant, entier, généreux.

Mika est en résidence à Caen depuis quelques jours. On devait le rencontrer quinze minutes pour un court entretien. Il nous a finalement ouvert grand les portes de son tout nouveau spectacle, qu’il dévoilera pour la première fois à Rennes ce vendredi 18 septembre 2015. Ce « Heaven » tour le ramènera en Normandie vendredi 16 octobre, après plusieurs crochets par la Suisse, l’Italie, le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas, et bien sûr la France.

Au pied du Zénith de Caen, cinq longs camions attendent de reprendre la route. A l’intérieur de la salle de spectacle, les deux chiens de l’artiste britannico-libanais, deux golden retriewer au pelage crème, nous montrent le chemin de la loge. Rapide passage en revue de la longue collection de costumes. « Une deuxième fournée arrive demain matin », glisse Mika, comme si celle-ci n’était pas suffisante. Il nous invite à le suivre jusqu’à la scène.

1 h 50 de show

Un peu plus tard, au calme, dans l’espace catering (restauration), il nous glissera : « Je suis un immigré, quelqu’un qui dans un sens habite dans une caravane, car je suis toujours en route ». Justement, une caravane peu orthodoxe trône sur scène. A priori, ce sera son terrain de jeu de prédilection durant le concert. On a promis, juré, craché, de ne pas tout dévoiler, mais cette maison roulante réserve bien des surprises.

ouestfrance_02

Alors que ses six musiciens répètent, ladite scène est à l’image de son hôte. Hyper pop, sucrée, salée, remplie de références.

« Ce live de 1 h 50 est appelé à évoluer au fil de la tournée, mais c’est un rêve d’enfant que je réalise ». A priori, Mika ne sera pas seul à rêver éveillé. Plusieurs dates de sa tournée tricolore affichent déjà complet : Paris deux fois, Lyon, Toulouse. On le quitte en se donnant rendez-vous le 16 octobre à Caen. Bonne tournée !

Source : Ouest France.fr (Raphaël FRESNAIS et Nathalie LECORNU-BAERT)

Les commentaires sont fermés.



    

Archives