Il a vendu 8 millions de disques dans le monde. Alors que vient de sortir son troisième album, «The Origine of Love», Mika sera ce soir lundi à la Halle aux Grains, une salle intime selon son cœur d’artiste complet.

Il avait rempli le Zénith fissa, en octobre 2007 et mai 2010, porté par une vague énorme, dans la foulée d’un premier disque bourré de tubes, «Life in Cartoon Motion». Michael Holbrook Penniman, alias Mika, revient sur scène, à Toulouse, et il a choisi la Halle aux Grains, «parce que c’est une salle ancienne qui correspond parfaitement à l’esprit de la tournée 2012, intimiste, avec un élément théâtral». Ces années de triomphe semblent ne pas avoir changé le chanteur né à Beyrouth d’une mère libanaise et d’un père américain. Il est aujourd’hui comme hier, charmant et volubile, exprimant la richesse de son univers dans un français délicieux.

A 29 ans, vous êtes un grand garçon et pourtant vous continuez à travailler en famille…

Je ne suis pas un grand garçon, je suis un homme ! Et si je travaille depuis longtemps avec des membres de ma famille, c’est simplement parce qu’au début c’était une nécessité, pas nécessairement un choix. On créait ensemble à partir de rien, on utilisait des bouts de cartons pour les décors. On était dans une ambiance d’atelier et le travail se faisait avec cœur. J’ai voulu conserver ce côté artisanal, fait main, à l’opposé de la manière Vegas.

Quelle est l’ambiance chez les Penniman ?

Nous sommes un peu une famille de cirque. On s’entend bien mais on n’est pas des Bisounours. Il y a plein de disputes. Et c’est tant mieux : seule votre famille peut vous dire la vérité.

L’amour est au centre de votre nouveau disque. Le sujet est inépuisable ?

L’amour est un moteur d’inspiration éternel. Je l’aborde sous tous les angles. En grand fan de Françoise Hardy, j’ai écouté beaucoup de chansons sur l’amour qu’on attend, qui n’arrive pas ou qui disparaît. Moi, je m’intéresse surtout à l’amour qui arrive et à tout ce qui se passe après. J’aime faire ressentir une progression : on a des doutes, on voit la vie en cherchant l’amour.

L’amour doit-il être passionné ?

L’amour est presque une maladie mentale. C’est un état de crise, un moment où on a envie de crier comme un fou. L’amour est aussi dangereux qu’inspirant, positif que diabolique. Mais si on ne tente jamais le diable, on ne vit pas.

Comment vivez-vous cet état ?

Je ne suis jamais tombé dans la drogue ou dans l’alcool. Mais j’ai été victime de gens sur le plan sentimental.

Vous racontez aujourd’hui avoir trouvé l’amour…

Toutes les histoires d’amour commencent par des histoires d’amour imaginaires, par du cinéma qu’on se fait dans la tête, par un casting qu’on imagine. C’est vrai, je vis une histoire assez sérieuse. J’emploie ces termes parce que quand on commence à parler de ça, votre propre amour paraît quelque chose d’abstrait, de surréel. Je partage tout, presque trop, dans mes chansons. Et je ne suis pas à l’aise pour en dire trop sur ma vie, de peur de la sacrifier.

Quelles qualités sont nécessaires chez l’autre pour que vous l’aimiez ?

Le sens de l’humour, la tolérance… et quelque chose qu’on ne peut pas décrire, ce qui fait la différence entre une histoire qui va durer une semaine et une autre qui va durer un an. Quand on aime quelqu’un on doit accepter ses défauts, lui laisser de l’indépendance. Sinon, on détruit tout très vite.

Mika en concert à la Halle aux grains lundi 19 novembre à 20h30. Dernières places en vente à la Fnac . En direct du Télégramme, rue Gabriel-Péri, lundi 19 novembre à 16 heures, avec NRJ.

Source : Jean-Marc Le Scouarnec – La dépêche

Les vidéos des deux concerts au Casino de Paris sont enfin disponibles! Voici les prestations que j’ai filmées :

concert du 12 novembre 2012 :

Blame It on The Girls (HD)
Popular Song (HD)
Stardust (HD)
Karen (HD)
Love You When I’m Drunk (HD)
Origin Of Love (HD)

concert du 13 novembre 2012 :

Stardust (HD)
Origin Of Love (HD)
Heroes (HD)

Rendez-vous dans la rubrique Videos Online pour visionner tout ça!

Vous pouvez également télécharger ces fichiers au format MP3 en vous dirigeant vers la rubrique Audios Download.

En espérant vous faire plaisir ;)

Antoine – Le Webmaster

Source : MikaWebsite[.Com!]

Mika était en concert au Luxembourg dans la salle « Den Atelier » le vendredi 16 novembre 2012! Je vous invite à regarder mes propres photos. Vous découvrirez plus de 260 images, cliquez ici afin de vous rendre dans la galerie.

Les vidéos du concert seront disponibles prochainement. Une news sera postée afin de vous en avertir.

Antoine – Le Webmaster

Lors de son concert au Luxembourg le vendredi 16 novembre 2012, Mika a fait une dédicace pour le portail MikaWebsite[.Com!].

dedicace-luxembourg

dedicace-luxembourg-2

« Pour MikaWebsite le meilleur – that was supose to be a star ! Mika »

Source : MikaWebsite[.Com!]

L’album « The Origin Of Love » a atteint les 100 000 exemplaires vendus en France, il est donc certifié disque de platine. Mika a fêté l’évènement avec sa maison de disque après son concert du 13 novembre 2012 au Casino de Paris.

Source : Twitter @Doriandavecund & @Lionelembry

Mika était en concert au Casino de Paris durant deux soirs de suite le 12 et le 13 novembre 2012! Je vous invite à regarder mes propres photos, cliquez ici afin de vous rendre dans la galerie.

Les vidéos des concerts seront disponibles prochainement. Une news sera postée afin de vous en avertir.

Antoine – Le Webmaster

Source : MikaWebsite[.Com!]

Après une charmante première partie, assurée par Sophie Delila, le chanteur Mika s’est emparé du Casino de Paris hier soir, et y a interprété ses nombreux tubes délirants, dans l’énergie et la bonne humeur. Compte-rendu.

Hier soir, mardi 13 novembre, Mika emportait dans son univers enfantin la salle (pleine) du Casino de Paris pour le deuxième soir consécutif. Contre toute attente, le chanteur pop a débarqué sur scène avec le titre peu connu « Le soleil mal luné », disponible sur la version française de son album « The Origin of Love ». Après cette introduction en douceur, le show a explosé grâce à l’enchaînement de ses deux plus grands tubes « Grace Kelly » et « Relax (Take It Easy) », qui ont littéralement enflammé la foule. Avec ses deux atouts en moins dans sa setlist, Mika a joué gros mais a prouvé que son répertoire contenait une mine de pépites pop.

Après s’être adressé à la foule, Mika a enchaîné avec les plus calmes « Lola », « Blue Eyes » et « Billie Brown », pour mieux revenir en force. « Popular Song » a apporté sa paisible touche pop-urbaine, tandis que le hit « Rain » s’est révélé être la meilleure performance de la soirée, grâce à son refrain explosif et l’incroyable punch du chanteur. Entouré de ses musiciens et d’une chorale, et évoluant dans un décor minimaliste, sorte de Paradis un peu scolaire, Mika sautille, joue du piano, monte dessus, et ne cesse de tendre le micro à son public, qui le lui rend bien. Il clôturera ce passage avec le célèbre « Big Girls (You Are Beautiful) ».

De l’énergie, encore et toujours

Le calme est revenu quand « Stardust » a démarré dans un arrangement piano-voix. Le charme du titre aérien était toujours là, même si la version album aurait sans doute été préférable. Baignée de bleu grâce aux multiples projecteurs braqués sur elle, la salle s’est ensuite noyée dans l’atmosphère troublante de « Underwater », le nouveau single de Mika. L’artiste a dédicacé la pétillante piste « Karen » à celle qui lui a inspiré ce titre. Les entêtants « Love You When I’m Drunk » et « Elle Me Dit » ont ensuite fait bondir le Casino de Paris, dans une ambiance bon enfant, avec chorégraphie initiée par le public et quelques fans invités sur scène.

Après les moyens « Heroes », que Mika interprétait pour la première fois en live, et « Origin of Love », la bonne humeur communicative de « Celebrate » a emporté le public, qui avait apporté pour l’occasion des ballons en forme de cœur, avant que l’artiste ne sorte de scène, pour mieux revenir et balancer sa voix puissante sur les délirants « Lollipop » et « We Are Golden ». En sueur, le sourire aux lèvres, et triomphant sur son piano, Mika a salué son public, son chapeau à paillettes en main, et s’est éclipsé sous les applaudissements. Seul regret : « Overrated », « Happy Ending » ou encore « Kick Ass (We Are Young) » manquaient à l’appel de ce show enlevé.

Quoiqu’il en soit, Mika a transformé le Casino de Paris en véritable dancefloor pop et a su prouver que son répertoire ne manquait pas de tubes. D’ailleurs, celui qui chante « We Are Golden » s’est ensuite fait remettre un disque de platine par sa maison de disques lors d’un aftershow privé.

Source : Julien Goncalves – Charts In France

NRJ Toulouse recevra lundi 19 novembre le chanteur Mika en direct et en public au bar le Télégramme.

La radio offre à ses auditeurs et aux toulousains un moment privilégié avec Mika lundi 19 novembre à l’occasion de sa présence pour un concert déjà complet. La station délocalise son antenne et s’installe à partir de 16h au bar/restaurant le Télégramme, rue Gabriel Péri.

Avant de se produire sur la scène de la Halle aux Grains, le soir-même, l’interprète des tubes « Elle me dit » et « Celebrate » se confiera au micro de Téo sur son dernier album « The Origin of Love ». Mika répondra aussi aux questions des auditeurs et du public présent. NRJ Toulouse offrira les dernières places à quelques heures du concert. Un concert déjà complet depuis plusieurs mois.

Source : Toulouse Blog

France Télévision nous propose, via son portail internet culturebox, un reportage vidéo sur le concert du 12 novembre 2012 qui a eu lieu au Casino de Paris.

Bon visionnage ;)

Source : France Télévision – culturebox

Lady Stardust, membre du MikaWebsite[.Com!] Forum,  s’est rendue au concert de Zurich qui a eu lieu le jeudi 8 novembre 2012, voici les photos qu’elle nous propose :

A la sortie du concert Mika a accordé une interview aux fans allemands du MFC.

Source : MikaWebsite[.Com!]