Le Bal de la Rose, grand rendez-vous mondain de la principauté de Monaco, a réuni les princesses mais aussi Karl Lagerfeld, Mika et Guillaume Gallienne.

Pour la deuxième année consécutive, Karl Lagerfeld a signé la mise en scène du Bal de la Rose, grand rendez-vous mondain de la principauté de Monaco organisé samedi 29 mars.

Cette 60e édition était un hommage à Kazimir Malevitch, l’un des principaux inspirateurs du constructivisme. Ce mouvement artistique, architectural et spirituel, source d’inspiration pour Karl Lagerfeld, a vu le jour en Russie dans les années 1917-1921 et a révolutionné l’art, mélange d’abstraction minimale et de construction géométrique de l’espace.

Le bal enflammé par Mika

Jouant sur le sur-dimensionnement, le choc des figures géométriques et les aplats de couleur, la « salle des Etoiles » du Sporting Monte-Carlo a été revisitée par le directeur artistique de la maison Chanel, qui signait également les somptueuses tenues robes-kimonos de la princesse Caroline, arrivée en baskets en laine et en s’appuyant sur une canne après une opération à un genou, et de sa fille aînée Charlotte, venue sans son compagnon Gad Elmaleh.

Le prince Albert II et la princesse Charlène en robe bleu nuit Akris, sa maison de couture fétiche, ont participé au bal, aux côtés notamment de l’acteur Guillaume Gallienne. Un bal enflammé par l’énergie de l’artiste pop Mika.

Le Bal de la Rose, créé en 1954 pour lancer la saison des festivités dans la principauté, est aussi devenu un événement caritatif au bénéfice de la Fondation Princesse Grace (aide humanitaire au profit de l’enfance handicapée par la maladie) présidée par la princesse Caroline. Une fondation qui fête également son demi-siècle d’existence.

00-baldelarose 01-baldelarose 03-baldelarose

02-baldelarose 04-baldelarose

05-baldelarose 06-baldelarose 07-baldelarose

Source : MikaWebsite[.Com!]RTL.fr

Les commentaires sont fermés.